Trayvon Mullen Jersey  Velo pliant electrique – Guide du velo pliant electrique

Guide complet sur le vélo electrique pliant

Pourquoi un vélo électrique et pliant ?

Il est question ici d’un vélo pliant électrique pourvu d’un système fonctionnant à l’énergie électrique, c’est une aide qui fait avancer le vélo.

Petite explication : le VAE se commercialise avec un accumulateur rechargeable.

velo electrique pliant

L’utilisation d’un vélo pliant électrique avec aide électrique s’explique ainsi : le bloc transmet son énergie pour l’intensité de votre pédalage, qui peut alors économiser votre énergie.

Le vélo pliant électrique est pourvu de détecteurs pour repérer la force du moteur concernant le vélo électrique pliant, la partie mécanique dispose d’une batterie au lithium et d’un boitier électronique qui gère la puissance.

En fonction de ces facteurs (tonicité du pédalage, force, …) la batterie peut ensuite répartir la puissance sur la roue avant du vélo électrique pliant.

Vélo électrique pliant Côté encombrement, vous pliez ou vous dépliez votre vélo pliant électrique en moins de 17 secondes et vous pourrez toujours l’avoir avec vous durant vos déplacements et ensuite le ranger dans sa housse de transport.

Grâce à sa portabilité, le vélo électrique pliant pourra se mettre dans un coffre de voiture ou de bateau ou encore dans les transports en commun : c’est très pratique !

Sur le porte-bagage de votre vélo électrique pliant vous pourrez mettre un panier pour vos affaires, ou encore utiliser un antivol.

Chaque cycliste pourra choisir ses accessoires pour sa bicyclette.

Nombreux seront les personnes qui ne verront même pas que votre vélo est pliant et électrique car la batterie est soigneusement dissimulée sous le tube de selle.

Vous pouvez la retirer aisément afin de la recharger dans votre maison sur une prise de courant.

Il satisfera tous passionnés des vélos qui ont la passion de la qualité avec un moteur électrique efficace, un vrai plaisir pour les longues balades.

Ce qui fait de ce vélo électrique pliant un moyen de locomotion écologique pour tous les amoureux de bicyclette

Quel est le prix d’un vélo pliant ?

Écologique pour les uns, économique pour les autres, le vélo électrique est devenu financièrement abordable.

L’effet de mode s’est substitué à un besoin concret de déplacement économique.

Les prix varient de 400 et peuvent même atteindre 5000 € pour des vélos électriques de luxe.

Un vélo électrique est avant tout équipé d’un moteur qui vous assiste.

Il est préférable d’en comprendre le fonctionnement afin de savoir lors de votre achat quels sont les éléments qu’il faut prendre en compte dans votre comparaison de prix.

Comment choisir un vélo électrique ?

Un vélo électrique pour la ville ou le loisir ?

On trouve aujourd’hui des vélos de ville, des VTC (vélos tous chemin) et des VTT (vélos tout terrain).

Pour la ville trajet domicile bureau et le loisir, optez pour un vélo tout confort avec une position droite plus confortable qu’un VTT où la position est plutôt sportive.

Les vélos à assistance électrique de ville sont plus abordables financièrement que les VTT électriques et possèdent davantage d’options telles qu’un antivol intégré, un garde boue, et porte bagage, etc…

La motorisation de vos vélos

Vous devez comprendre les quelques bases de la motorisation.

Chaque moteur électrique propose une sensation de conduite différente. Les vélos électriques les plus chers proposent une motorisation sur le pédalier.

Moteur sur la roue avant type solex et sur la roue arrière : Le principal inconvénient du moteur sur l’avant du vélo est qu’il rend votre conduite plus hasardeuse sur les sols glissant ou terrains instables (gravier, sable, glace).

Ceci est dû au poids du moteur qui bascule le centre de gravité vers l’avant. Le moteur sur l’arrière du vélo offre quant à lui plus de stabilité.

Il n’y a pas grande différence de sensations dans le pédalage entre les deux types de position. Toutefois, le moteur sur roue arrière est idéal pour les parcours plats ou avec des pentes douces.

Au centre au niveau du pédalier avec un positionnement central du moteur électrique sur le pédalier du vélo, on retrouve une meilleure tenue de route et une meilleure maniabilité.

Au niveau des sensations, celles-ci se rapprochent de celles des vélos traditionnels.

 Ce système est efficace pour monter de fortes pentes et pour les trajets de centre ville avec des arrêts très fréquents.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les différences qui existent en termes de sensation, d’effort dû à l’emplacement du moteur sur l’une ou l’autre partie du vélo,.

Découvrez plus en détail sur le paragrapheles détail sur les VAE (Vélo à Assistance Electrique).

La majorité des vélos électriques possèdent une batterie amovible.

Il est avantageux de pouvoir la détacher du cadre lors du rechargement sur une prise murale. 

Tenez compte du poids de la batterie lors de votre comparaison. En effet, il est fatiguant de devoir balader toute la journée un certains poids.

Privilégiez des batteries au Nimh ou Lithium dont le poids est inférieur à 3, 4 kg des batteries plomb.

L’assistance d’un vélo électrique (VAE)

La gestion de l’assistance d’un vélo électrique est un élément de confort présent sur tous les vélos électriques.

Seulement entre un produit à 400€ ou à 1 700€, elle ne sera pas la même. Voyons ce qui diffère d’un vélo à l’autre et essayons de comprendre le rôle de l’assistance et de son capteur de pédalage.

 Rappelons qu’un vélo électrique est équipé d’un moteur électrique et d’une batterie.

Ce que nous appelons assistance est en réalité un capteur de pédalage qui se déclenche au premier coup de pédale pour vous soulager pendant le pédalage et coupe automatiquement le moteur dès que vous ne pédalez plus.

Un bon capteur de pédalage pour une meilleure gestion de l’assistance : Outre sa fonction marche arrêt, le capteur de pédalage sert principalement à la gestion de l’assistance.

Une bonne assistance avec une bonne gestion augmentent l’autonomie de votre vélo électrique et rend son utilisation plus agréable.

Il existe deux grandes catégories de capteur de pédalage : « tout ou rien » et « proportionnelle »

Vélo électrique à assistance tout ou rien : le capteur déclenche le moteur électrique dès les premiers coups de pédales, il ne détecte qu’une information : vous pédalez ou ne pédalez pas.

Si vous pédalez, le capteur vous assiste de manière constante quelque soit l’effort ou la configuration du terrain.

On utilise les niveaux d’assistance (éco, moyen, power) pour réguler la force et le soutien voulu. Ce type de capteur se retrouve sur les vélos électriques d’entrée de gamme.

Vélo électrique à assistance proportionnelle : moins primaire que le premier capteur, l’assistance s’effectue selon la force que vous donnez à votre coup de pédale et est obtenue grâce à un capteur de sensibilité qui mesure la pression exercée sur le pédalier.

Le vélo détecte le niveau de difficulté, montée, plat, démarrage à un feu rouge, fatigue etc… en ajustant l’assistance voulue automatiquement. Son réglage dans ce cas sert à ajuster l’amplification de l’aide. Ce système donne une meilleure réactivité et consomme moins d’énergie.

Vous l’avez compris, la gestion de l’assistance n’est pas un gadget.

C’est un élément à prendre en compte lorsque vous choisirez votre vélo électrique.

Une bonne gestion de celle-ci augmente l’autonomie de votre batterie et rend l’utilisation en ville plus agréable.